Bienvenue à vous. Maintenant la parole est à vous. Communiquez ce forum autour de vous !

L'inertie de l'Europe devant les crimes contre l'humanité est inacceptable.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ce qu'on sait sur ce pauvre type de Kadyrov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
galinier



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: ce qu'on sait sur ce pauvre type de Kadyrov   Mer 06 Sep 2006, 08:23

Le phénomène Kadyrov-fils [modifier]
Ramzan Kadyrov, fils du défunt président tchétchène et ancien grand mufti Akhmad Kadyrov, assassiné le 9 mai 2005, lors d'un attentat pendant la célébration de l'anniversaire de la victoire contre les nazis, occupe actuellement le poste de Premier ministre de la République tchétchène (depuis le 2 mars 2006). Avant d'occuper ce poste, Kadyrov-fils fut à la tête des Services de Sécurité et de la Garde présidentielle constituée sous son père. Il contrôle toujours entre 12 000 et 34 000 hommes armés et entraînés, souvent d'anciens combattants anti-russes chevronnés.

Aujourd’hui, Ramzan se constitue en véritable maître de la Tchétchénie, aux côtés du président Alou Alkhanov, qui ne dispose pas de facto d'autant de pouvoir, et du nouveau parlement, qui fait preuve de docilité. Publiquement pro-fédéral et ostensiblement anti-wahhabite, il prône, d'un autre côté, une islamisation des mœurs et des coutumes tchétchènes et agit souvent en nationaliste radical. Maintes fois accusé d'être violent et antidémocratique, il aurait été impliqué, selon les rumeurs, dans de nombreux cas de torture, voire de meurtre. Le haut commissaire des Nations unies pour les droits de l'homme, Louise Arbour, a exprimé le 23 février 2006 à Grozny son inquiétude devant les témoignages d'enlèvements et de tortures exercées par les commandos de Ramzan Kadyrov en Tchétchénie.

Ouvertement soutenu par le président russe Vladimir Poutine, qui veut à travers lui exercer un contrôle du véritable pouvoir en Tchétchénie, celui des clans (teips), Kadyrov-fils n'hésite pas à multiplier les initiatives volontaristes, en édictant des oukazs non-écrits que tout le monde doit suivre. Ainsi, en 2005, il interdit dans la république les jeux de hasard, ou en février 2006, l'entrée des citoyens danois sur le sol tchétchène, en réponse à la publication des caricatures sur le prophète. Les analystes s'attendent à ce que, passé l'âge de 30 ans (2006), limite légale pour toute candidature présidentielle, Kadyrov-fils brigue ce mandat suprême, et ce avant l'échéance de celui d'Alkhanov qui serait censé « abdiquer ». En effet, les titulaires de ce poste pourraient à l'avenir être désignés par la présidence russe et non plus par une élection locale, et ce pour tout sujet fédéral de Russie, y compris les républiques ; une telle idée commence à être avancée par le Kremlin dans le but de rétablir le contrôle du pouvoir central sur les régions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ce qu'on sait sur ce pauvre type de Kadyrov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les néons du pauvre
» Husky ou type husky ?
» type de graine pour colombe diamant
» [Adopté] bébé type labrador noir yeux vairons (38)
» Type de chaussure avec ou sans talon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à vous. Maintenant la parole est à vous. Communiquez ce forum autour de vous ! :: Kadyrov premier ministre tortionnaire-
Sauter vers: